Les matières

  • Tous les PVC et ses dérivés
  • Le plastique
  • Le vinyle
  • Le bois
  • Les textiles
  • Le cuir
  • Le simili cuir
  • Les métaux
  • Le verre
  • Le papier
  • La céramique

Soumettez-nous votre souhait, nous vous apporterons une réponse. Matériel d'usage : Tous autocollants imprimés, découpe d'autocollants, banderoles, treillis synthétiques, plaques magnétiques, par exemple.

 

Du Champ au T-Shirt : comment est il fabriqué ?

Avant d’être dans votre garde-robe, le coton de votre t-shirt a poussé dans un champ., généralement situé dans un pays lointain. 2 milliards de t-shirt sont vendus chaque année dans le monde. Souvent culte, identitaire ou tout simplement à la mode il est incontournable de la tenue vestimentaire pour les femmes et les hommes du monde entier. Sa fabrication est très souvent une activité polluante et inéquitable. Gourmande en eau et en pesticides, elle se développe en masse dans une industrie textile mondialisée dans laquelle les conditions de travail sont trop souvent précaires. Il est aussi possible de produire et d’acheter ses t-shits autrement, des labels sont là pour promouvoir et protéger un monde de consommation plus respectueux de l’environnement. Le T-shirt en quelques chiffres : . il est produit 809 kilos de coton par seconde dans le monde. . un t-shirt demande environ 300 g. de fil. . pour 300 g de fil il faut environ 1.3 kg de coton égrené et nettoyé. . pour 1.3 kg de coton un cueilleur doit récolter quelques 400 capsules de coton pesant chacune entre 2,5 et 4 g. . pour obtenir ces 400 capsules il faut en moyenne 28 arbustes et 14m2 de terre. Un bon cueilleur les récolte en 10 minutes. . jusqu’à 17’000 litres d’eau sont nécessaire pour produire un t-shirt de 300 gr. Avec un label biologique reconnu comptez 2’000 litres pour faire un t-shirt 100% coton.

Composition d’une bouteille thermos

Deux bouteilles sont emboitées l’une dans l’autre, séparées par un petit espace. Celui-ci isole le contenu de la bouteille intérieure, ralentissant son refroidissement ou son réchauffement. Un thermos conserve aussi bien le chaud que le froid. Il est produit à partir du plastique, métal ou verre. De part sa structure spécifique on peut garder des boissons ou de la nourriture chaude ou froide pendant une longue durée de temps. Si on pose un bol de neige ou une tasse de thé brulant à température ambiante, la neige fond et le thé refroidit. La température ambiante, celle de la neige et celle du thé s’équilibre. Dans une bouteille thermos cet échange de chaleur ralenti.. Comment la température s’équilibre-t-elle ? Les températures de plusieurs objets peuvent s’équilibrer soit par le contact direct, soit par la radiation thermique. Si on touche une tasse de thé chaud, la main se réchauffe et la tasse se refroidit, parce que les mouvements des molécules de la tasse et de la main s’équilibrent, Ceci est appelé conduction thermique. Le rayonnement thermique est un rayonnement dans le domaine infrarouge, qui est émis par toute matière. Si dans une pièce, tout se trouve à la même température, une particule de matière reçoit autant de rayonnement thermique qu’elle n’en émet. La tasse chaude envoie plus de rayonnement thermique qu’elle n’en reçoit, elle perd dont de la chaleur et se refroidit.

Comment empêche-t-on l’échange de chaleur ?

Dans notre exemple du thé chaud dans le thermos, il faudrait que le plus possible de chaleur soit conservée dans la bouteille et non pas perdue dans l’environnement. Pour cela il faut minimiser la surface de contact du thé avec l’air ambiant, ce qu’on essaie d’atteindre avec le principe des deux bouteilles emboitées. Pour éviter complètement la conduction thermique entre les deux bouteilles, il faudrait enlever toute la matière dans l’espace intermédiaire (donc l’air également) : on a besoin d’un vide. Ceci n’est pas possible à 100% car la bouteille intérieure ne peut pas flotter dans le vide, mais doit être fixée à la bouteille extérieure proche de l’ouverture. Même si le vide est bien fait dans l’espace intermédiaire, les propriétés d’isolation de la bouteille thermos sont mois bonnes au niveau du couvercle. Cependant le vide n’empêche pas la propagation du rayonnement thermique. C’est pourquoi les surfaces à l’intérieur du thermos sont recouvertes avec une couche spéciale. qui réfléchit les rayons thermiques et en garde une grande partie dans la bouteille. Le thé ne reste pas indéfiniment chaud mais au mois pendant plusieurs heures. Cela selon la qualité des matériaux utilisés.

Comment choisir une casquette ou un chapeau ?

Au delà de la couleur et de la forme 5 critères sont à prendre en compte dans le choix. .

  • le grammage : les casquettes ‘basiques’ sont généralement de 150 g alors que celles en forme plus évoluées vont jusqu’à 290 g. .
  • La fermeture arrière : elle peut être en plastique, par bande auto-agrippante. par boucle métallique ou plastique. certaine casquette d’adaptent automatiquement au tour de tête. .
  • La composition : généralement 100% coton, certaines casquettes contiennent du polyester pour la respirabilité ou de l’élasthanne pour un côté doux et soyeux. .
  • L’usage : certaines casquettes répondent à des besoins de protection avec des couleurs Haute Visibilité (jaune ou orange) ou la présence d’une coque de protection.

La céramique

La céramique est un art pratiqué depuis la préhistoire. Elles est née de la transformation sous l’action du feu d’un matériau universellement répandu que est une terre ‘argile’. La céramique est classée dans la catégorie des arts de la terre si on prend en compte le matériau qui la constitue ou dans celle des arts du feu si l’on prend en compte le procédé qui permet la transformation du matériau. L’appellation ‘céramique’ vient du grec ‘keramos’ que signifie ‘terre à potier’ (argile). Ce terme générique désigne l’ensemble des objets fabriqués à base d’argile (grès, faîence, porcelaine, terre vernissée, terre cuite raku) ayant subi une transformation au cours d’une cuisson à température de 600° à 1350°. Pièces uniques ou de séries, la richesse des techniques céramiques permet de donner naissance à des formes, matières, décors..... utilisés dans les arts de la table, des objets décoratifs, la publicité, les santons et crèches, les poteries de jardin, le carrelage, l’art etc..

  • Aigle
  • balenciaga
  • balmain
  • barska
  • bic
  • cacharel
  • carven
  • caterpillar
  • cerruti
  • christian lacroix
  • clique
  • cricket
  • esprit
  • gerber
  • guy laroche
  • isosteel
  • james harvest
  • hugo boss
  • jean_louis_scherrer
  • jeep
  • jerzees
  • kenzo
  • lacoste
  • lancel
  • lanvin
  • louis_feraud
  • maglite
  • mont blanc
  • newwave
  • nina ricci
  • oxbow
  • picasso
  • pierre cardin
  • porsche
  • printer
  • prodir
  • projob
  • puma
  • rochas
  • snugpak
  • spirit of saint louis
  • ted lapidus
  • texas bull
  • timberland
  • timex
  • tommy hilfiger
  • torrente
  • ungaro
  • victorinox
  • wenger
  • woodbrook

Offcanvas

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.